Literature

Bref, La Colline Oubliée

MAMMERI_MouloudAu fait, il n’y a pas de commencement. C’est l’histoire d’un groupe de jeune gens, enfants du village de Tasga, vivant au rythme des saisons, du quotidien, et de la naïveté et simplicité de la vie au pied de la grande et généreuse Djurdjura. Une Djurdjura emplie de traditions, de coutumes et d’une nature unique. De l’enchantement du printemps au Burnous de neige blanc d’hiver, le roman, La Colline Oubliée de Mouloud Mammeri évoque une Kabylie bouleversée par l’avalanche causée par le colonialisme Français. En effet, le régime du ‘Aroumi’ (le Français) et la deuxième guère mondiale ont chamboulé la vie de Moukrane, de Menach et de tout les villageois de Tasga donnant naissance à des trahisons, des suspections, des spéculations et à l’évanouissement de certaines traditions. Mammeri nous conte une histoire sans début et sans fin précise, juste la vie d’une communauté au lointain d’une colline ‘oubliée’ où chacun à son rôle à jouer. La Colline Oubliée nous fait voyager dans le temps et nous fait entrer dans les coulisses de la Kabylie profonde. Plus impressionnant, ce roman est multidimensionnel et universel où chaque coin du monde frappé par les dégâts du colonialisme peut s’y identifier. Cet aîné des chefs d’œuvre de Mouloud Mammeri nous laisse à notre faim et nous touche d’une flèche d’admiration et d’émotion en pleine âme.

Amina AGSOUS

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s